Qui suis-je ?

Jean-Luc

  • Cursus scientifique – Économètre Statisticien spécialisé dans les nanotechnologies
  • Expérience dans le milieu industriel – conduite du changement, management
  • Formations en Coaching, Hypnose Éricksonienne, bioénergie, PNL et auprès de nombreux thérapeutes (kinésiologie, naturopathie, phyto-micronutriment, reflexologie…), une boite à outil bien garnie.
  • Thérapeute en coaching de vie et bioénergie
  • Formateur en Thérapie Informationnelle (10 ans)
  • Président d’In Vita

J’ai toujours été une personne qui parlait peu, préférant observer et rêver. Je regardais le monde autour de moi sans vraiment comprendre pourquoi il y avait tant de souffrance. J’étais frustré de mes propres peurs et de ne pas comprendre… j’étais présent, mais comme spectateur d’un autre univers, regardant les êtres s’agiter sur une petite planète. Et parfois je m’agitais aussi, faisant du sport à haut niveau, jouant de la guitare dans des concerts de « rue », voyageant beaucoup, écrivant des poèmes… bercé par mes idéaux.

Tout a commencé par une belle nuit étoilée dans le Périgord… allongé dans un champ, les yeux pointés sur la ceinture d’Orion. Je me posais des questions sur la vie : « Quel est ce jeu ? Quelles en sont les règles ? Quel est mon rôle ? » J’ai alors pris conscience qu’il y avait un petit truc qui clochait. Cette nuit-là, j’ai compris que si je ne changeais pas quelque chose en moi, rien ne changerait. J’ai alors décidé de trouver le bonheur, de devenir l’acteur de ma propre vie. Oui, mais comment faire ?

Cette prise de conscience a chamboulé ma vie, mais pas dans le sens auquel je m’attendais, déménagement, douloureuse rupture amoureuse… J’ai pris du temps pour accepter le fait que j’étais « responsable » de cette nouvelle naissance. Des lectures, des rencontres et de longues heures d’introspection (je ne connaissais pas encore le terme de méditation) m’ont permis de trouver le moyen de changer. Je découvrais de nouvelles perspectives et je commençais à regarder le monde différemment, avec plus de sens, à l’intérieur de moi.

J’ai ressenti encore ce « petit truc qui clochait » lors de mes études d’économétrie sur Toulouse. En comprenant les systèmes macroéconomiques, je réalisais les aberrations du monde contemporain, les systèmes politiques, financiers et industriels à petite ou grande échelle, les modèles économiques qui accentuais les différences en nous emmenant inexorablement vers des crises alors que nous avons les moyens de faire autrement. C’était évident pour moi que tous les systèmes pouvaient très bien fonctionner ensemble si l’on autorisait chaque personne du monde entier à avoir sa place. L’interaction des systèmes créerait alors un environnement où tout le monde serait gagnant. Pourquoi ne le faisions-nous pas ? Cette question m’a taraudé l’esprit pendant des années.

Les statistiques m’ont fait tomber dans l’univers de la physique quantique… et de là tout à changer. Elle donnait du sens à ce que je ressentais même si elle ne me semblait pas encore complète. J’ai poursuivi mes études dans l’ingénierie et la gestion des systèmes d’information pour comprendre les interactions entre différents systèmes et apprendre à les faire fonctionner ensemble. J’ai alors commencé mon ambitieuse carrière en milieu industriel dans la région parisienne. Je suis devenu rapidement manager de projet où la composante humaine était au cœur de la gestion du changement. Fort de cette expérience, j’ai décidé d’enrichir mes compétences en m’intéressant plus profondément à la dimension humaine à travers l’étude des comportements et le développement des techniques de management et de communication.

En parallèle, le livre d’Ervin László « Science et champ akashique » m’a beaucoup inspiré. À travers sa lecture, je prenais conscience d’une chose essentielle « Tout est là ». Je ne cherchais pas le bonheur mais la Paix… J’ai alors entrepris une course aux connaissances qui me faisait changer, mes objectifs et mes buts avec. J’osais rêver. Ces rêves m’ont permis d’affiner mes aspirations et le sens que je voulais donner à ma vie. Mais il me fallait encore réaliser que les connaissances ne suffisaient pas… il fallait agir !

Cette dimension humaine des projets que je dirigeais a été particulièrement riche en expériences, en découvertes, en rencontres et en opportunités d’orientation de carrière. Et malgré les perspectives qui s’ouvraient à moi, j’ai pris la décision d’emprunter une nouvelle voie. Je quittais alors subitement ma zone de confort pour m’orienter vers mes aspirations. Ce « petit truc qui clochait » était la déconnexion d’avec moi-même, d’avec la Source. Je devais prendre ma place.

Je suis retourné sur Toulouse pour me consacrer à ce nouveau chemin de vie. En parallèle de mes activités de responsable financier et administratif au sein de la société L’Oiseau Vert, j’ai pu rencontrer de nombreux thérapeutes et m’engager dans différents cursus de formation dont la PNL, l’hypnose ericksonienne, la radiesthésie, le magnétisme… autant d’outils que j’ai utilisé ensuite dans l’accompagnement thérapeutique avec ma formation principale en Coaching. J’ai pu également mettre à profit mes compétences au sein des formations en thérapie Informationnelle, mon double cursus a été une voie royale pour communiquer simplement sur des sujets assez complexes que sont le quantique, l’énergétique, les systèmes humains (mémoires cellulaires entre autres).

Mon parcours a pris un délicieux virage en 2014, rejoignant ma compagne sur l’Île de la Réunion. En plus de mon activité de bioénergéticien j’ai pu développer mes compétences dans les techniques de dégagement transgénérationnels et karmiques. Je me suis également rapproché de la Terre par la permaculture, un retour au source dans ces immenses cirques de l’île, au contact des éléments. J’ai pu ainsi faire une nouvelle introspection profonde avant de décider de publier mon premier livre : Nais-Sens de la Vie. Des liens insoupçonnés ont vu le jour entre le monde ésotérique/développement personnel et scientifique.

Pour créer ma société In Vita je suis revenu avec ma compagne dans la région Toulousaine.

Aujourd’hui, je suis spécialisé dans la thérapie par l’information qui suit le test bioénergétique. Cela me permet de m’adapter à toutes problématiques… et c’est bien là mon fil conducteur, chaque personne est unique et nécessite un accompagnement personnalisé pour l’amener à son rythme sur son chemin de vie.

Le monde est composé de milliards d’individus avec chacun des croyances propres, mais nous faisons partie de la même histoire dans laquelle nous avons tous une place à prendre. Ce qui nous manque, c’est cette prise de conscience, la conscience de soi, la conscience du monde. Mon ambition est d’impulser à d’autres cette prise de conscience et le changement de comportement qui va avec par la découverte de nouvelles possibilités (intérieures et extérieures).

Thérapeute, écrivain, formateur, je mets toutes mes compétences et connaissance au sein d’In Vita pour vous les faire partager avec beaucoup de plaisir. Je me sens pleinement à ma place, sur mon chemin de vie, vivant… et vous savez quoi ? Je ne sens plus ce « petit truc qui cloche ! » 🙂

Nous avons les moyens et les ressources de faire en sorte que la planète entière puisse vivre en Paix. Comment faire alors pour que chacun d’entre nous puisse vivre sa vie pleinement ? Comment faire pour que ce monde soit plus harmonieux ? Ce sont les questions qui m’habitent au quotidien.

C’est dans cet esprit que j’oriente mes activités.

Pour plagier Thierry Janssen dans « La solution Intérieure » :

« Il n’existe pas de plus beau projet que d’aider autrui à croire en lui,
de l’encourager à explorer ses potentialités
et de lui apprendre à exploiter ses ressources intérieures. »

Top